Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de l'Hérault

LE LCMA

☀️ Le Longe Côte / Marche Aquatique  🌊

Forme, bien-être et convivialité toute l'année.

Le LCMA, quésako ? Le Longe Côte est une activité de loisir, ou de compétition qui consiste à marcher en milieu aquatique avec une hauteur d’eau située entre le nombril et les aisselles. Elle se pratique à plusieurs, tout au long de l’année, sur des plages de sable à faible devers ne présentant ni obstacle majeur, ni risque particulier. Encadrée et sécurisée, elle nécessite un équipement en fonction de l’état du milieu aquatique, de la température de l’eau, et des conditions météorologiques. Le port de chaussons ou de chaussures est obligatoire !

 

💡A savoir !

  • Appelée aussi « Le pas du longeur », la technique de base est une succession de pas en fente avant, avec un mouvement entrecroisé, et simultané, des bras « en crawl ».
  • L’équipement conseillé en cas de mauvais temps se compose d’une combinaison, de gants et de chaussons ou chaussures.
  • La bonne position du corps dans l’eau appelée « le Bon Niveau d’Immersion » (BNI), est situé entre le nombril et le sternum et permet le maintien des lombaires et de la chaîne abdominale. Il permet également de renforcer l’esthétisme de l’image de l’activité par « le glissement » du corps sur l’eau, selon le concepteur de l’activité.
  • Savoir-nager n’est pas nécessaire ! L'activité se pratique habituellement le long du littoral, sur des sites préalablement identifiés et situés dans la bande des trois cents mètres. Les séances, encadrées, durent environ une heure et se déroulent sur des plages de sable, à faible devers, comprenant une distance minimum de 300 mètres. Le contact avec le sol est permanent, il n’y a jamais immersion totale dans l’eau.

_________________________________________________________________________

 
Les bienfaits pour le corps
 
Renforcement musculaire, Endurance, Circulation sanguine, Drainage lymphatique naturel et Equilibre
 
  1. Un travail en décharge : la pratique en milieu aqueux permet un travail en apesanteur et donc une levée des contraintes articulaires liées au poids.
  2. Un travail circulatoire : conseillé par les phlébologues puisque la semelle de Lejars (voûte plantaire) est sollicitée : une attaque franche du talon suivi d’un déroulement du pas souple jusqu’aux orteils favorise le retour veineux, rendant une sensation de jambes légères après la séance. La pression de l’eau tout autour du corps favorise un drainage lymphatique naturel dont les vertus sont essentiellement une lutte contre la stase veineuse et les œdèmes. Le froid réveille la circulation veineuse et lymphatique et dynamise le corps et l’esprit (on prend sur soi pour aller dans l’eau « froide », petit défi qui repose sur une envie de se dépasser). L’effet tonifiant et le rapport direct avec la mer permet de libérer l’esprit et de rester en lien avec la nature, permettant un effet déstressant.
  3. Un effet minéralisant : l’eau de mer et l’air marin apportent au corps plusieurs minéraux.
  4. Un travail d’équilibre et vestibulaire dû au courant : le travail de coordination entre les membres inférieurs et supérieurs, et de latéralisation stimulent l’activité cérébrale, motrice et sensorielle.»[1]

_________________________________________________________

 

 

L'Equipement

  • Une combinaison en néoprène courte ou longue en fonction de la saison et de la météo ! (de 2mm à 5 mm maximum afin de conserver une facilité de mouvements).
  • Des chaussons de plongée ou des baskets !
  • Des moyens de propulsion, si vous le préférez ! : Gants palmés, plaquettes, pagaie, longe up...!

 

 

Les Conditions de pratique

La marche aquatique côtière se pratique sur des parcours préalablement identifiées :

  • Dans ce que l'on appelle "la bande des 300m" correspondant à la zone de baignade; c'est-à-dire dans un périmètre où s'exerce la compétence d
  • es communes et de l'Etat en matière de sauvetage en mer (loi littoral du 3 janvier 1986)
  • Sur des plages de sable faible devers sans obstacle majeur

 

 

 

 

 

💦Prêts à vous jeter à l'eau ? 💦

 

Les clubs pratiquants le LCMA en Hérault

MJC Mauguio Carnon

Rando Béziers

Rando Loisirs

Sètescapade

Damour

ASPTT Montpellier

St Clément Evasion

Rando Grande Motte

Rando Lattes

Les sites de pratiques

La Grande Motte Plage du point zéro

Mauguio-Carnon Plage du Petit travers

 Sète Plage du Lido

Sérignan Plage

 

 

👉  ZOOM sur le brevet fédéral d'animateur LCMA !

 

Etre âgé d’au moins 18 ans et pratiquer le LCMA. Maîtriser la technique du pas du longeur et le bon niveau d’immersion. La personne doit également être licenciée à la FFRandonnée !

L'animateur LCMA assure la sécurité de la pratique, conçoit des séances et transmet la technique à des publics variés dans le respect du règlement.

  1. Maîtriser la technique ;
  2. Préparer, organiser, encadrer et animer une séance ;
  3. Connaître et communiquer au sujet de l’évolution du milieu d’évolution ;
  4. Assurer la sécurité du public;
  5. Participer au fonctionnement de son association, du comité de son département ou de la fédération.

 

 

  👉ZOOM sur la pratique en compétition : Quand Plaisir rime avec Challenge !

En compétition, de Junior à Master 4 (12ans à plus de 60ans) , en équipe ou en solo, il y en a pour tous les goûts à la FFRandonnée !

Le 400m en bînome pour les plus jeunes,

Le 100m en solo,

Le 400m en solo,

Le 1000m en tierce,

Et le 1000mètres en quinte !

 

 

PHOTOS

VIDEO

 

 

 

Visionnez le reportage réalisé par TF1 !

Facebook

Agenda

Dimanche 29 septembre : Fête de la Randonnée 2019 de la FFRandonnée Gard à Chusclan

Dimanche 06 octobre : 38ème Fête Départementale de la Randonnée Pédestre, à Saint-Gervais-sur-Mare,

7 et 8 décembre : Week-end des Oenorando® : à Saint-Chinian et à Azillanet.

IDÉES RANDO

Tous les itinéraires PR en ligne